Communiqués de presse - Contrats


Paris-La Défense, le 14 décembre 2000

Technip remporte en Arabie Saoudite son plus gros projet de l'année

Dans le cadre du Programme de Développement du Champ de Gaz d'Haradh en Arabie Saoudite, TECHNIP s'est vu confier par SAUDI ARABIAN OIL CO. (SAUDI ARAMCO) deux contrats importants pour la réalisation des utilités, des offsites et d'un réseau de pipelines.

L'objectif principal de ce programme est de fournir les installations nécessaires au fonctionnement d'une nouvelle usine de traitement de gaz naturel à Haradh (à 280 km au sud-ouest de Dhahran) afin de permettre d'augmenter de 1620 millions de SCFD (16,2 milliards de m3/an) les livraisons de gaz au réseau de distribution saoudien.

L'usine de gaz d'Haradh traitera du gaz associé et du gaz non-associé en provenance des gisements de Khuff.

Utilités et offsites

Les installations dont la réalisation est confiée à TECHNIP comprennent les systèmes de compression et de récupération de chaleur, une sous-station électrique de 230 kV, les installations de chargement de soufre ainsi que toutes les utilités et installations générales nécessaires au programme de développement.

TECHNIP réalisera le management du projet, l'ingénierie de détail, la fourniture des équipements et matériels, la construction, la préparation au démarrage et l'assistance à la mise en route.

Le centre d'ingénierie de TECHNIP à Rome (Italie) et la filiale de TECHNIP en Arabie Saoudite (pour la construction) sont chargés de l'exécution du projet.

Réseaux de pipelines

Aux termes du contrat, TECHNIP est chargé de la réalisation de deux lots de pipelines.

Le premier lot concerne les pipelines aval reliant l'usine d'Haradh au réseau de distribution du Royaume. Ces pipelines, de diamètres variant entre 42''et 56'', auront une longueur totale de 394 km et comprendront 16 installations de vannes principales avec les gares de raclage et les utilités associées.

Le deuxième lot concerne le pipeline enterré de condensats, d'une longueur totale de 229 km et de 18''et 24''de diamètre, qui transportera des condensats non stabilisés depuis les usines de gaz d'Haradh et d'Hawiyah jusqu'à l'usine d'Abqaiq où ils seront stabilisés. Ce pipeline aval comportera 10 installations de vannes principales avec les gares de raclage.

Les prestations confiées à TECHNIP incluent l'ingénierie de détail, la fourniture d'équipement et de matériels, la construction, les services de prédémarrage ainsi que l'assistance au démarrage et à la mise en service, tandis que les tubes de canalisation seront approvisionnés par SAUDI ARAMCO.

Ce projet sera réalisé par la filiale de TECHNIP en Arabie Saoudite avec les ressources de son centre d'ingénierie de Düsseldorf (Allemagne) pour le management de projet, l'ingénierie, la fourniture d'équipement et de matériels, ainsi que la construction. Jusqu'à ce jour, principalement à travers TECHNIP GERMANY, le groupe TECHNIP a réalisé plus de 140 pipelines dans le monde, représentant une longueur totale de 18 000 km et un montant cumulé de contrats de 9,5 milliards de dollars.

Planning général

L'exécution des deux projets va commencer en décembre 2000. Il est prévu que les deux lots de pipelines seront achevés à mi 2003 et que les utilités/offsites seront en service dans le courant du troisième trimestre 2003.

Ce nouveau succès vient s'ajouter à la longue liste des références de TECHNIP en Arabie Saoudite, parmi lesquelles figurent les projets en cours pour la récupération de soufre et les utilités de l'usine d'Hawiyah ainsi que l'augmentation de capacité des unités de génération électrique de l'usine d'Abqaiq, ces projets étant tous deux destinés à SAUDI ARAMCO.