Communiqués de presse - Contrats


Paris, le 16 avril 2014

L’alliance Technip Heerema remporte un contrat subsea majeur pour le projet Kaombo au large de l’Angola

Le consortium, constitué de Technip et de Heerema Marine Contractors (Heerema), a remporté un contrat à prix forfaitaire majeur auprès de Total E&P Angola pour l’ingénierie, la fourniture des équipements, la construction, l’installation (EPCI) ainsi que la pré-mise en service de la partie SURF (Subsea Umbilicals Risers and Flowlines - ombilicaux, risers et flowlines sous-marins) du projet Kaombo. Ce dernier est situé dans le Bloc 32 au large de l’Angola, à une profondeur d’eau atteignant jusqu’à 2 000 mètres. La valeur du contrat est d’environ 3,5 milliards de dollars US, avec une part d’environ 55 % pour Technip et d’environ 45 % pour Heerema.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’alliance stratégique nouée par Technip et Heerema il y a quinze mois. Celle-ci propose des solutions globales dans le domaine du subsea, en s’appuyant sur une combinaison unique d’actifs, de technologies et de compétences complémentaires. A travers cette alliance, le secteur bénéficie d’un contracteur robuste et expérimenté pour servir le marché de l’ultra-profond.

Le projet comprend l’ingénierie, la fourniture des équipements, la fabrication, le transport ainsi que l’installation de :

  • 18 risers rigides, de type STTR (Single Top Tension Riser) dont de larges caissons de flottabilité (d’environ 40 m de hauteur et de 6 m de diamètre), des jumpers flexibles en tête de riser et spools flexibles en pied de riser,
  • 300 kilomètres environ de conduites de production à double enveloppe et de conduites simples d’injection,
  • un nombre conséquent de structures sous-marines, de pieux et de jumpers en acier.

Le contrat comporte en outre le transport et l’installation d’environ 115 km d’ombilicaux, fournis par le client, les collecteurs, les jumpers de puits ainsi que les conduites flexibles de raccordement.

Les partenaires s’appuieront sur la complémentarité de leurs expertises technologiques respectives, contribuant ainsi à optimiser la réalisation du projet :

  • Le volet couvert par Heerema inclut les systèmes de risers ainsi que les conduites de production les plus profondes et lourdes (18”/12”),
  • Le périmètre de Technip comprend les flowlines, la fabrication et l’installation des conduites flexibles, l’installation des ombilicaux, les opérations de raccordement et de pré-mise en service.

La phase d’ingénierie débutera quant à elle immédiatement dans les différents centres de Paris (France), Leiden (Pays-Bas) et Luanda (Angola), la plupart des activités liées à l’installation offshore étant prévue pour 2016 et 2017.

Le développement du contenu national constitue un axe stratégique pour Technip et Heerema. A cet égard, leurs filiales angolaises apporteront leurs compétences et expertises au projet. Technip Angola Engenharia réalisera de l’ingénierie ainsi que des services de management de projet, tandis qu’Angoflex fabriquera des conduites et se chargera des services d’assemblage pour le navire d’installation. Heerema Porto Amboim fournira ses services pour la fabrication des structures sous-marines ainsi que pour l’assemblage des sections de conduites, destinées à être ensuite installées par le navire de construction en eaux profondes, le Balder.

Les conduites flexibles seront fabriquées par l’usine Flexi France de Technip, située au Trait (France). Quant à la fabrication des flowlines rigides destinées à la pose en déroulé, celle-ci sera effectuée à la spoolbase d’Angoflex, située à Barra do Dande (Angola).

Heerema entend mobiliser son navire de construction en eaux profondes, le Balder, afin d’installer tous les STTRs et les conduites de production à double-enveloppe (18”/12”). Le navire de Technip, le Deep Blue, installera les conduites restantes. D’autres navires de la flotte de Technip installeront les conduites flexibles ainsi que les ombilicaux. Ils fourniront également du support pour les travaux de construction.

Le projet devrait être achevé au cours du premier semestre 2018.

Thierry Pilenko, Président-Directeur Général de Technip, déclare : « Ce projet est le plus grand contrat subsea jamais remporté par Technip. Notre position sur le marché de l’utra-profond s’en trouve ainsi renforcée. L’attribution de ce contrat reflète en outre la confiance des acteurs majeurs de l’industrie, tels que Total, dans la capacité de l’alliance Technip Heerema à relever les grands défis que posent les projets en eaux ultra-profondes. Nous sommes fiers d’apporter une complémentarité unique de compétences, tout en nous appuyant sur des technologies, une R&D et des actifs de pointe. De plus, nous nous réjouissons de voir que ce contrat confirme l’engagement des deux entreprises à développer les installations et encourager l’emploi localement, en faveur de l’infrastructure énergétique angolaise. »

Pieter Heerema, Président de Heerema Marine Contractors, déclare : « Remporter le plus important contrat SURF jamais attribué dans l’industrie à ce jour comme premier projet pour l’alliance Technip Heerema constitue un fantastique succès. Ce contrat illustre combien nos clients reconnaissent la valeur apportée par l’alliance à travers les solutions uniques qu’elle propose – à la fois sûres, robustes et compétitives pour les projets importants et complexes en milieu ultra-profond. Forts de notre réputation, nous sommes convaincus que nous mènerons à bien ce projet avec réussite. Enfin, nous sommes ravis que le projet Kaombo nous permette d’apporter une charge de travail substantielle à nos entreprises angolaises de fabrication et de transport maritime. »

Fast Facts

A propos des solutions subsea

  • Riser : conduite ou ensemble de conduites utilisées en tant que liaison fond-surface pour le transfert des hydrocarbures produits du fond marin vers l'unité de production en surface.
  • Spool : conduite flexible de courte longueur utilisée pour raccorder le pied du riser à une conduite rigide.
  • Jumper : conduite flexible de courte longueur utilisée pour raccorder la tête de riser au FPSO.
  • Flowline : conduite flexible ou rigide reposant sur le fond marin, permettant le transport des fluides de production et d'injection.
  • Ombilical : assemblage de tubes d’acier et/ou de canalisations hydrauliques, de câbles électriques et de fibres optiques. Ce type d'assemblage est utilisé pour le contrôle des installations sous-marines.

A propos de l’alliance Technip Heerema

Créée en octobre 2012, cette alliance d’une durée de cinq ans met la complémentarité des actifs des deux entreprises au service des projets EPCI en eaux ultra-profondes, qui requièrent des capacités de tension conséquentes. L’alliance offre :

  • une expérience et des compétences solides en matière de management de projet, pour des projets sous-marins très complexes,
  • des technologies de pointes,
  • un réseau international de centres d’ingénierie,
  • un réseau inégalé de bases logistiques et d’usines de fabrication,
  • des navires de pose en J à forte tension, fournis par Heerema grâce à ses navires d’installation Aegir et Balder,
  • des actifs de pose en S et en déroulé appartenant aux deux entreprises, en fonction des besoins.

A propos de Technip en Angola

En tant que partenaire local, spécialiste des solutions d’ingénierie onshore, offshore et subsea, les activités de Technip en Angola comprennent :

  • des services d’ingénierie à travers Technip Angola Engenharia Limitada, la première entreprise d’ingénierie en Angola – une joint-venture entre Sonangol (40 %) et Technip (60 %),
  • une usine de fabrication d’ombilicaux avec Angoflex Limitada, créée en 2002, à travers une association entre Sonangol (30 %) et Technip (70 %),
  • une spoolbase avec Angoflex Limitada, inaugurée en 2006 et située à Barra do Dande, dans le Nord de Luanda.

Un effectif total de 590 personnes travaille pour Technip en Angola. Parmi les salariés de Technip, 90% sont Angolais.

Plus d’information sur : http://www.technip.com/en/entities/angola/profile

A propos de Heerema en Angola

Etabli en 2010, Heerema opère deux joint-ventures, avec un partenaire local, à Porto Amboim, en Angola, pour server l’industrie pétrolière et gazière du pays. Les activités comprennent :

  • la fabrication de structures sous-marines, le multi-jointing de conduites, ainsi que des services de logistique et de triage à travers Heerema Porto Amboim (HPA) Limitada,
  • des services de transport maritime pour l’industrie pétrolière et gazière à travers Heerema Marine Angola - Sociedade Angolana de Transportes Limitada.

Les joint-ventures emploient au total plus de 325 personnes, dont 90 % d’Angolais.

 

°
°      °


Technip est un leader mondial du management de projets, de l'ingénierie et de la construction pour l'industrie de l'énergie.
Des développements Subsea les plus profonds aux infrastructures Offshore et Onshore les plus vastes et les plus complexes, nos 40 000 collaborateurs proposent les meilleures solutions et les technologies les plus innovantes pour répondre au défi énergétique mondial.
Implanté dans 48 pays sur tous les continents, Technip dispose d'infrastructures industrielles de pointe et d'une flotte de navires spécialisés dans l'installation de conduites et la construction sous-marine.


Relations Publiques

Floriane Lassalle-Massip : Tél. +33 (0) 1 47 78 32 79 - E-mail : press@technip.com

Laure Montcel : Tél. +33 (0)1 49 01 87 81 - E-mail : press@technip.com


Relations Analystes et Investisseurs

Kimberly Stewart : Tél. + 33 (0)1 47 78 66 74 - E-mail : kstewart@technip.com


Site internet

www.technip.com


Retrouvez-nous sur :
Facebook: http://www.facebook.com/TechnipGroup
Twitter: https://twitter.com/TechnipGroup

 

 

L’action Technip est cotée sur le marché NYSE Euronext Paris et aux USA sur le marché OTCQX (OTCQX : TKPPY).