Communiqués de presse - Corporate


Paris, le 6 juillet 2015

Communiqué Technip

Technip se prépare à un environnement plus difficile du marché pétrolier et gazier: lancement d’un plan de restructuration et accélération des réductions de coûts pour renforcer le Groupe au cours de cette période de ralentissement du marché pétrolier et gazier et au-delà 

  • Un objectif de 830 millions d’euros d’économies, dont 700 millions dégagés en 2016, le solde en 2017
  • Charge exceptionnelle de 650 millions d’euros couvrant tous les différents aspects de cette annonce 
  • Ce plan de restructuration comporte une réduction d’environ 6 000 personnes de l’effectif global et un plan d’optimisation renforcé de la base d’actifs industriels 
  • Le résultat opérationnel courant implicite1 ajusté du segment Onshore/Offshore s’améliorera au second semestre, conformément à nos objectifs; le segment Subsea continue d’exécuter et l’objectif annuel de résultat opérationnel courant ajusté est confirmé.

Technip anticipe la dégradation de l’environnement du marché pétrolier et gazier. Le groupe annonce ce jour l’accélération de ses efforts, partout dans le monde, en termes d’efficacité et de réduction de coûts au travers d’un plan de restructuration en réponse à cet environnement.
 
Comme souligné au premier trimestre 2015, la forte baisse des prix du pétrole a eu un impact significatif sur le comportement de nos clients, qu’il s’agisse des compagnies pétrolières nationales ou internationales : les nouveaux projets continuent d’être décalés alors que les clients revoient leurs priorités d’investissements dans un contexte de prix du pétrole durablement changé ; dans certains cas, on peut constater des comportements irrationnels lors des appels d’offres sur de nouveaux projets ; les négociations s’enlisent ou s’arrêtent sur les projets, en particulier dans le segment Onshore/Offshore. Ces tendances ont persisté, et se sont même dégradées dans certains cas, au cours des deux derniers mois.

En conséquence, étant donné les perspectives actuelles du marché, nous avons décidé d’intensifier la réduction de la structure de coûts directs et indirects du Groupe tout en maintenant notre orientation stratégique. Le plan de restructuration vise à générer 830 millions d’euros d’économies, dont 700 millions d’euros en 2016 et le solde en 2017. La charge exceptionnelle de 650 millions d’euros couvre tous les différents aspects de l’annonce d’aujourd’hui. 

Le Groupe réduira progressivement ses effectifs d’environ 6 000 personnes et poursuivra la rationalisation de ses activités initiée l’année dernière, afin de se concentrer sur son cœur de métier et ses actifs principaux. Les collaborateurs seront informés et leurs représentants consultés localement en temps voulu.

Plan de restructuration

Onshore/Offshore:

  • Une part significative du plan de restructuration porte sur le segment Onshore/Offshore et répond à ses récentes sous-performances. La charge exceptionnelle intègre toutes les conséquences directes et indirectes du plan de restructuration. 
  • Le Groupe va réduire sa présence (notamment via des ventes ou des fermetures) sur certains marchés Onshore/Offshore où des activités profitables ont peu de chance de se concrétiser, même à moyen terme dont certains pays en Europe, en Asie et en Amérique latine comme le Brésil. La charge exceptionnelle couvre par exemple des dépréciations d’actifs, des loyers excédentaires, et des coûts additionnels pour ceux des projets en cours qui seront affectés par le plan de restructuration. 
  • le Groupe a en outre isolé des montants appropriés pour les projets où il est en désaccord avec ses clients. Technip estime que la résolution de ces différends sera longue, comme à titre d’exemple pour deux projets de raffinerie, l’un au Brésil et l’autre en Algérie (Le Groupe confirme par ailleurs la fin de son engagement sur ce dernier).
  • En parallèle, le Groupe renforcera ses efforts et ses investissements sur ses zones géographiques et ses technologies clefs, comme par exemple le FLNG où il bénéficie de l’avantage de s'être positionné le premier.

Sur cette base, le Groupe attend une profitabilité nettement meilleure du segment Onshore/Offshore durant la seconde partie de l’année, par rapport au premier semestre 2015, avec un résultat opérationnel courant implicite ajusté entre 140 millions d’euros et 160 millions d’euros.

Subsea:

  • La performance opérationnelle reste solide et le Groupe confirme la surperformance de ce segment pour 2015. 
  • Les réductions de coûts interviendront sur les marchés à forte pression (comme en mer du Nord par exemple).
  • Le Groupe va également poursuivre la réduction de sa flotte. Initialement, le plan de réduction prévoyait de réduire la flotte de deux navires cette année. Désormais, Technip entend la réduire de deux navires supplémentaires, l’un détenu par le Groupe, l’autre  en contrat de bail, réduisant ainsi sa flotte à 23 navires, par rapport à 36 en fin d’année 2013. La charge exceptionnelle intègre notamment les coûts de dépréciation associés. 

Thierry Pilenko, Président-Directeur Général de Technip a déclaré: « Le ralentissement de l’industrie pétrolière et gazière est sévère et durable. C’est pourquoi, nous avons  décidé d’accélérer nos mesures d’efficacité et de réductions de coûts – ce qui, je le sais, aura des conséquences pour nos collaborateurs à travers le Groupe. Technip a bâti son leadership sur sa capacité à investir de manière soutenue dans les technologies et les actifs différenciateurs, pour créer un Groupe fort d’un large éventail de compétences et de savoir-faire. Le lancement de ce plan aujourd’hui, conjugué à nos récentes initiatives, telle que notre Joint Venture Forsys Subsea, témoignent de notre détermination à poursuivre notre stratégie. Celle-ci est  fondée sur une vision long terme du meilleur positionnement possible de Technip pour répondre aux besoins de notre industrie et réduire les coûts des projets, tout en créant de la valeur.»  

Objectifs financiers

Les résultats du second trimestre seront publiés le 30 juillet prochain. Ils intégreront la majeure partie de la charge exceptionnelle annoncée aujourd’hui. Certains coûts de restructuration seront reconnus ultérieurement conformément aux normes IFRS. Pour le deuxième trimestre et pour le reste de l’année, en excluant cette charge exceptionnelle, le Groupe s’attend à :

Pour le second trimestre 2015 :

  • Dans l’Onshore/Offshore: un résultat opérationnel courant implicite1 ajusté d’environ 50 millions d’euros
  • Dans le Subsea : résultat opérationnel courant au-delà de 240 millions d’euros 

Pour l’année 2015 :

  • Dans l’Onshore/Offshore: un chiffre d’affaires ajusté d’environ 6 milliards d’euros, inchangé
  • Dans le Subsea: un chiffre d’affaires ajusté entre 5,2 et 5,5 milliards d’euros, inchangé
  • Dans l’Onshore/Offshore: un résultat opérationnel courant implicite1 ajusté entre 210 et 230 millions d’euros
  • Dans le Subsea : résultat opérationnel courant d’environ 840 millions d’euros. 

Le Groupe devrait par ailleurs afficher un bilan solide et liquide à la fin du second trimestre 2015.

1  Excluant la charge exceptionnelle
 

°
°         °

NOTICE

Aujourd’hui, lundi 6 juillet 2015, M. Thierry Pilenko, Président-Directeur Général, et M. Julian Waldron, CFO, commenteront ce communiqué de presse de Technip et répondront aux questions de la communauté financière à l’occasion d’une conférence téléphonique en anglais à partir de 18h30, heure de Paris. 

Pour participer à la conférence téléphonique, vous devrez composer l’un des numéros suivants environ cinq à dix minutes avant le début de la conférence :

  • France / Europe continentale : +33 (0) 1 70 77 09 41
  • Royaume-Uni : +44 (0) 203 367 9453
  • Etats-Unis : +1 855 402 7761

Cette conférence téléphonique sera également retransmise en direct sur le site Internet de Technip en mode écoute seulement.

Un enregistrement de cette conférence (en anglais) sera disponible environ deux heures après sa clôture pendant trois mois sur le site internet de Technip et aux numéros de téléphone suivants : 

  • France / Europe continentale
    Numéros de téléphone : +33 (0) 1 72 00 15 00
    Code de confirmation : 295224#
  • Royaume-Uni 
    Numéros de téléphone : +44 (0) 203 367 9460
    Code de confirmation : 295224#
  • France / Europe continentale
    Numéros de téléphone : +33 (0) 1 72 00 15 00
    Code de confirmation : 295224#

 

Avertissement

Ce communiqué de presse contient à la fois des commentaires historiques et des déclarations prévisionnelles. Ces déclarations prévisionnelles ne sont pas fondées sur des faits historiques, mais plutôt sur nos anticipations actuelles en matière de résultats et d’événements futurs et de manière générale elles peuvent être identifiées par l’utilisation de mots prospectifs tels que « estimer », « viser », « s’attendre à », «  anticiper », « avoir l’intention de », «prévoir », « vraisemblablement », « devrait », « prévu », « pourrait », « estimations », « potentiel » ou d’autres mots similaires.  De façon identique, les déclarations qui décrivent nos objectifs ou nos projets sont ou peuvent être des déclarations prévisionnelles. Ces dernières impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs qui pourraient faire que nos résultats, notre performance ou nos réalisations réels diffèrent de façon significative des résultats anticipés, de la performance ou des réalisations exprimés ou inhérents à ces déclarations prévisionnelles. Les risques qui pourraient faire que ces résultats réels diffèrent significativement des résultats anticipés dans les déclarations prévisionnelles comprennent, entre autres choses : notre capacité à être toujours à l’initiative de contrats de services majeurs et les exécuter avec succès, et de façon générale les risques de construction et de projets ; le niveau d’investissements industriels liés à la production dans le secteur du pétrole et du gaz ainsi que dans d’autres secteurs industriels ; les variations de devises ; les variations des taux d’intérêt ; les matières premières (notamment l’acier) ainsi que les variations des prix de l’affrètement maritime ; le timing du développement des ressources énergétiques ; les conflits armés ou l’instabilité politique dans le golfe arabo-persique, l’Afrique ou d’autres régions ; la vigueur de la concurrence ; le contrôle des coûts et des dépenses ; une disponibilité réduite du financement des exportations soutenu par le gouvernement ; les pertes sur un ou plusieurs de nos grands contrats ; la législation américaine concernant les investissements en Iran ou dans les autres régions où nous cherchons à conclure des marchés ; des changements en matière de législation fiscale, de lois, de réglementations ou de leur application ; une pression sur les prix plus forte de la part de nos concurrents ; des conditions météorologiques difficiles ; notre capacité à suivre le rythme des avancées technologiques ; notre capacité à attirer et fidéliser le personnel compétent ; l’évolution, l’interprétation et l’application uniforme et la mise en œuvre des normes International Financial Reporting Standards (IFRS), conformément auxquelles nous nous référons pour établir nos états financiers depuis le 1er janvier 2005 ; la stabilité politique et sociale dans les pays en voie de développement ; la concurrence ; les goulets d’étranglement dans la chaîne d’approvisionnement ; la capacité de nos sous-traitants à attirer une main-d’œuvre qualifiée ; le fait que nos activités pourraient provoquer le rejet de substances dangereuses, impliquant des coûts significatifs en matière de dépollution de l’environnement ; notre capacité à gérer ou atténuer les enjeux logistiques en raison d’infrastructures sous-développées dans certains pays où nous réalisons des projets. 
Certains de ces risques sont repris et présentés de façon détaillée dans notre Rapport Annuel. Si l’un de ces risques connus ou inconnus devait se concrétiser, ou si nos hypothèses sous-jacentes se révélaient incorrectes, nos résultats futurs pourraient s’en trouver significativement impactés, avec pour conséquence que ces résultats pourraient différer de façon concrète de ceux exprimés dans nos déclarations prévisionnelles. Ces facteurs ne sont pas forcément exhaustifs, d’autres facteurs importants pourraient faire que nos résultats réels diffèrent concrètement de ceux exprimés dans n’importe laquelle de nos déclarations prévisionnelles. D’autres facteurs inconnus ou imprévisibles pourraient également avoir des effets négatifs significatifs sur nos résultats futurs. Les déclarations prévisionnelles comprises dans cette publication ne sont établies qu’à la date de cette publication.  Nous ne pouvons vous garantir que les résultats ou événements anticipés se réaliseront. Nous n’avons pas l’intention et n’assumons aucune obligation d’actualiser  les informations sur le secteur ou les informations futures présentées dans cette publication afin de refléter des événements ou circonstances futurs.  

****

Ce communiqué de presse ne constitue en aucun cas une offre ou une incitation à acheter des actions Technip aux Etats-Unis ou dans n’importe quelle autre juridiction. Les actions ne peuvent être offertes ou vendues aux Etats-Unis en l’absence d’une inscription ou d’une exemption d’enregistrement. Nul ne peut se fier aux informations contenues dans cette présentation pour décider d’acheter ou non des actions Technip.
Cette présentation vous est donnée uniquement pour votre information. Toute reproduction, redistribution ou publication, directe ou indirecte, de tout ou partie, est interdite pour le compte d’autrui. Le non-respect de ces limitations pourrait conduire à une violation des restrictions juridiques des Etats-Unis ou d’autres juridictions.

****

°
°      °

A propos de Technip

Technip est un leader mondial du management de projets, de l’ingénierie et de la construction pour l’industrie de l’énergie.

Des développements Subsea les plus profonds aux infrastructures Offshore et Onshore les plus vastes et les plus complexes, nos 38 000 collaborateurs proposent les meilleures solutions et les technologies les plus innovantes pour répondre au défi énergétique mondial.

Implanté dans 48 pays sur tous les continents, Technip dispose d’infrastructures industrielles de pointe et d’une flotte de navires spécialisés dans l’installation de conduites et la construction sous-marine.

 

Relations Analystes et Investisseurs

Kimberly Stewart :
Tél. + 33 (0)1 47 78 66 74
E-mail : kstewart@technip.com

Aurélia Baudey-Vignaud :
Tel. +33 (0)1 85 67 43 81
E-mail : abaudeyvignaud@technip.com

Michèle Schanté :
Tél. +33 (0)1 47 78 67 32
E-mail : mschante@technip.com

Relations Publiques

Laure Montcel :
Tél. +33 (0)1 49 01 87 81
E-mail : lmontcel@technip.com

Site internet

www.technip.com

Site internet investisseurs

http://investors-fr.technip.com

Site mobile investisseurs

http://investors.mobi-fr.technip.com

Retrouvez-nous sur
Twitter : @TechnipGroup

 

L’action Technip est cotée sur le marché Euronext Paris et aux USA sur le marché OTCQX (OTCQX : TKPPY).