Histoire du groupe

Plus d’un demi-siècle d’excellence en ingénierie

 

Depuis plus de cinquante ans, Technip prouve sa capacité à anticiper et à s’adapter aux évolutions du marché et aux attentes de ses clients. Grâce à une expansion internationale et au développement continu de son expertise et de son savoir-faire, Technip est devenu un groupe d’ingénierie d’envergure mondiale.

Technip en quelques dates

1958
Création de Technip, société d’ingénierie, à Paris. L’entreprise compte 100 salariés.

Années 1960
Première série de succès à l’étranger avec la réalisation de projets en Afrique et en Asie.

Années 1970
Technip implante un bureau à Rome et se développe donc à l’international. 

Création de Technip Geoproduction, filiale spécialisée dans l’équipement des champs d’hydrocarbures. 

À cette époque, l’IFP (Institut français du pétrole) crée Coflexip – entreprise spécialisée dans la conception, la fabrication et la fourniture de conduites sous-marines flexibles. Coflexip inaugure une usine de production de conduites flexibles au Trait, en France, ainsi que de bureaux à Houston, Aberdeen et Rio de Janeiro. 

Années 1980
Technip accroît sa présence dans le monde et ouvre des centres opérationnels à Kuala Lumpur et Abu Dhabi. 

Coflexip ouvre une deuxième usine de production de conduites au Brésil et se diversifie dans la fabrication d’ombilicaux, avec la création de l’usine Technip Umbilicals de Newcastle, au Royaume-Uni. 

Années 1990
L’action Technip est cotée à la bourse de Paris et l’action Coflexip à Wall Street. 

Technip devient l’un des plus grands groupes d’ingénierie mondiaux grâce à l’acquisition d’entreprises bénéficiant d’une solide expertise : Speichim, Krebs et KTI. Implantée aux États-Unis, KTI permet à Technip de pénétrer le marché nord-américain. Coflexip s’implante de son côté en Australie et acquiert l’entreprise norvégienne Stena Offshore.

Années 2000
Technip fusionne avec Coflexip, qui vient d’acquérir l’activité Mer profonde d’Aker Maritime. Le groupe fait désormais partie des cinq plus grandes sociétés mondiales d’ingénierie, de technologies et de services pour le secteur de l’énergie. D’importants contrats sont signés, notamment au Moyen-Orient pour les secteurs du gaz naturel liquéfié, de l’éthylène et du raffinage. 

En septembre 2009, l’action Technip intègre le CAC40, indice repère de la bourse de Paris.

Années 2010
En 2010, trois actifs majeurs entrent en activité :  

La flotte Technip passe à 17 navires avec l’ajout de l’Apache II, l’un des navires de pose de conduites les plus sophistiqués du secteur, et du Skandi Vitoria, navire sous pavillon brésilien dédié au marché pré-salifère.

Asiaflex Products, troisième site de production de conduites flexibles du Groupe, située à Tanjung Langsat, en Malaisie, est inauguré

Année 2011
Technip réalise l’acquisition de Global Industries et élargit considérablement son marché potentiel dans le domaine du subsea. Les moyens de Global Industries, son savoir-faire dans le levage lourd offshore et ses actifs, associés à la gamme unique de produits et de services intégrés verticalement de Technip, permettent de proposer une offre à forte valeur ajoutée pour l’exécution des projets complexes des eaux profondes à la côte.

Année 2012
Technip acquiert Stone & Webster Process Technologies et ses métiers associés d’ingénierie pétrole et gaz auprès du groupe Shaw. Le portefeuille de technologies de Stone & Webster dans l’éthylène, le raffinage et la pétrochimie est complémentaire à l’activité de Technip et lui permettra de devenir un leader technologique de premier plan dans l’aval onshore.