Éthique et Compliance

« Technip se doit de mener ses activités de façon éthique et de respecter scrupuleusement les lois en vigueur, dans tous les pays où le Groupe intervient. Dans le monde actuel, il n’y aucune autre manière de nous conduire. »

 

Thierry Pilenko, Président-Directeur Général

Créer une culture de l’éthique au sein du Groupe

Les activités de Technip sont régies par un certain nombre de valeurs :

  • Faire ce qui est juste
  • Croire en l'équipe
  • Encourager un retour équitable pour tous
  • Bâtir l'avenir

Dans le cadre de cet engagement, le Groupe adhère aux principes du Pacte mondial des Nations Unies et s’applique au renforcement d’une culture de l’éthique au sein de l’entreprise.

La Charte Éthique Technip, rédigée et approuvée par le Conseil d’administration en 2007, et modifiée en 2011, définit les objectifs du Groupe en matière d’intégrité ainsi que les règles de bonne conduite correspondantes.  

L’organisation Ethics and Compliance du Groupe

Comité d’Éthique et de Gouvernance

Le Comité d’Éthique et de Gouvernance a été créé en décembre 2008. Il est composé d’administrateurs nommés par le Conseil d’Administration.

Le Comité assiste le Conseil d’Administration en vue de promouvoir au sein du Groupe les meilleures pratiques de gouvernance et d’éthique.
Une des missions principales de ce Comité est de veiller au respect de l’éthique et de débattre dans ce domaine de toute question que le Conseil d’Administration (ou son Président) renverrait à son examen.

Le Comité se réunit au moins deux fois par an. Chaque année il présente une évaluation de son propre fonctionnement, ainsi que toute suggestion d’amélioration à son fonctionnement.

Comité d’Éthique et de Conformité

Le Comité d’Éthique et de Conformité se compose de dirigeants issus du Groupe. Il est en lien direct avec le Président-Directeur Général de Technip. Il s’assure que la Charte Ethique et les documents qui en découlent sont correctement appliqués. Le Comité d’Éthique et de Conformité prépare un rapport annuel sur son travail et formule des propositions en matière d’éthique et de conformité auprès du Président-Directeur Général du Groupe et du Conseil d’Administration. Il organise également les rapports des managers de régions sur l’application de la Charte. Tout collaborateur peut lui soumettre une question sur tout sujet relatif aux principes définis dans la Charte Éthique. Par ailleurs, une procédure d’alertes professionnelles est mise à disposition des collaborateurs qui peuvent choisir de déclencher cette procédure s’ils estiment que des règles sur les finances, la comptabilité ou la corruption ont été violées. Le Comité d’Éthique et de Conformité est présidé par le Group Compliance Officer.

Le Group Compliance Officer

Le Group Compliance Officer supervise et contrôle toute question relative au programme d'éthique et de conformité de Technip.

Le Group Compliance Officer rapporte au General Counsel et au Conseil d’Administration de Technip via son Comité d’Éthique et de Gouvernance. Il/elle a la responsabilité de la mise en œuvre effective de la Charte Éthique et des procédures de conformité et de lutte contre la corruption. Dans le cas où le Group Compliance Officer aurait à traiter d’une question mettant en cause le Président-Directeur Général ou l’un de ses N-1, le Group Compliance Officer saisit le président du Comité d’Éthique et de Gouvernance de Technip à qui, par exception, il rapportera dans ce cas. Le Group Compliance Officer est par ailleurs Président du Comité d’Ethique et de Conformité.

Le Group Compliance Officer n’est rattaché à aucun centre de profit du Groupe Technip et n’occupe aucune autre fonction dans le Groupe. Il/elle a une bonne connaissance au plan national et international des lois et règlements auxquels font référence les procédures de Technip en matière de conformité et de lutte contre la corruption.

Les Regional Compliance Officers

Les Regional Compliance Officers sont les points de contacts locaux au niveau opérationnel. Ils sont responsables de la diffusion des règles d’éthique et de conformité et ils vérifient leur application.

Organigramme Ethics and Compliance du Groupe

 

La campagne « Ethics and Compliance » de Technip


(cliquez pour voir
la brochure)

Afin de nous assurer que l’éthique et la conformité fassent toujours davantage partie intégrante de notre culture d’entreprise, une campagne sur l’éthique et la conformité a été déployée à l’échelle du Groupe. Son objectif est d’améliorer la prise de conscience des collaborateurs sur ces questions et de les motiver à agir de manière éthique et responsable. S’inscrivent au cœur de cette campagne un livret intitulé « Notre Ethique d’Entreprise » et deux programmes complémentaires de formation en ligne s’adressant à tous les collaborateurs du Groupe.

Le livret « Notre Ethique d’Entreprise » décrit le programme et les règles d’éthique et de conformité de Technip et définit également le code de conduite des collaborateurs. Il est disponible dans les trois langues principales du Groupe (anglais, français et portugais) et a déjà été distribué à tous les collaborateurs. Toute nouvelle recrue rejoignant Technip recevra ce livret.

En ce qui concerne les deux programmes de formation en ligne, ceux-ci ont été développés par la Direction Juridique du Groupe et Technip University. Dans un premier temps un programme d’information « Open University » centré sur les aspects anti-corruption a été lancé. Ce programme Open University introduit un programme d’e-learning qui a été lancé peu de temps après. Ce programme d’e-learning appelé « Ethics throughout Technip » « l’Ethique au cœur de Technip » est adapté à chaque collaborateur, selon son profil.

En savoir plus sur l’éthique et la Compliance

Voici une liste des organisations internationales engagées dans la lutte contre la corruption. Cliquez sur les liens pour en savoir plus sur leurs actions.

OCDE – ORGANISATION POUR LA COOPÉRATION ET LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUES

L’une des missions principales de l’OCDE est la lutte contre la corruption dans les entreprises internationales www.oecd.org/daf/nocorruption. Ainsi, la Convention de l’OCDE sur la lutte contre la corruption a été adoptée en 1997, ainsi qu’une « Recommandation » visant à renforcer la lutte contre la corruption d’agents publics étrangers dans les transactions commerciales internationales en 2009.

NATIONS UNIES

La Convention des Nations Unies contre la corruption (UNCAC), adoptée en 2003 et entrée en vigueur en 2005, couvre de nombreuses formes de corruption, dont le trafic d’influence, l’abus de pouvoir et divers actes de corruption dans le secteur privé.

Le Pacte mondial des Nations Unies a été lancé en 2000 pour aligner dans le monde entier les opérations et stratégies sur dix principes universellement reconnus.
Depuis 2003, Technip soutient et promeut le Pacte Mondial dans sa sphère d’influence.

LE CONSEIL DE L’EUROPE

La Convention pénale sur la corruption du Conseil de l’Europe, entrée en vigueur en juillet 2002, exprime un consensus européen sur ce que les Etats doivent faire en matière de pénalisation et de coopération internationale dans le domaine de la corruption (Convention pénale sur la corruption du Conseil de l’Europe).

La Convention civile sur la corruption du Conseil de l’Europe, entrée en vigueur en novembre 2003 prévoit une indemnisation pour les préjudices subis suite à un acte de corruption, les actions en justice pour les personnes blessées, la nullité des contrats corrompus, ainsi que la protection des employés qui alertent sur des faits de corruption (Convention civile sur la corruption du Conseil de l’Europe).

TRANSPARENCY INTERNATIONAL

Transparency International (TI) est un réseau international fondé en 1993 et qui lutte activement contre la corruption dans plus de 90 pays.

L’Indice de perception de la corruption de TI (CPI), publié pour la première fois en 1995, évalue plus de 150 pays en matière de niveaux perçus de la corruption.

LA BANQUE MONDIALE

Selon la Banque mondiale, la corruption compte parmi les plus gros obstacles au développement économique et social.

Depuis 1996, la Banque mondiale soutient plus de 600 programmes anti-corruption et initiatives de gouvernance développés par ses pays membres.

LA CHAMBRE DE COMMERCE INTERNATIONALE

La Chambre de Commerce internationale (ICC) publie les Règles de conduite et recommandations de la Chambre de commerce internationale pour lutter contre l’extorsion et la corruption et le Manuel de lutte contre la corruption. Elle contrôle la mise en œuvre des conventions des Nations Unies et de l’OCDE de lutte contre la corruption.

Code de conduite

Cliquez ici pour accéder au Code de conduite.